De nos jours, le bois, sous de multiples formes, revient en force pour nous procurer la chaleur dont nous avons besoin : une matière

première renouvelable, des appareils de chauffage de plus en plus performants, de moins en moins polluants.
- Une énergie renouvelable  : tant que le volume de bois prélevé ne dépasse pas l’accroissement naturel de la forêt, la ressource est
préservée. On peut alors dire que le bois est une énergie renouvelable..Le bois fournit à notre pays neuf millions de tep (tonnes équivalent pétrole), ce qui représente 4 % de la production totale d’énergie. Le bois est la deuxième énergie renouvelable après l’hydraulique.
- Une énergie neutre : lors de sa combustion, le bois ne fait que libérer dans l’air le dioxyde de carbone qu’il a absorbé durant sa croissance. Son impact est donc neutre sur l’effet de serre.
- Un appareil moderne : pour votre chauffage au bois, faites installer un insert, un foyer fermé ou un poêle par un professionnel. Ces appareils s’utilisent de manière similaire. Leurs différences proviennent essentiellement de leur esthétique, de leurs performances et du mode d’installation. L’achat d’un appareil moderne et performant vous permet d’être mieux chauffé, de recharger le foyer moins souvent et de moins polluer. ... avec les poêles à bûches. Ce sont en effet des appareils faciles à poser.
Il existe différentes catégories de poêles :
- les poêles en acier et fonte ont un rendement assez élevé à régime normal, plus faible au ralenti. Leur autonomie est raisonnable, mais leur inertie thermique est relativement limitée.
- les poêles en fonte et matériaux réfractaires ont des rendements élevés, des émissions faibles et une autonomie importante. Ils bénéficient d’une inertie thermique importante. Plus coûteux, ce sont aussi les plus performants.

Quelques coûts indicatifs

Source : www.ademe.fr
Source : www.ademe.fr