Solaire

Il est  possible de produire de l'électricité de façon décentralisée, modulable et non polluante, pour l'autoconsommer et/ou la vendre à votre distributeur d'électricité. Dans la majorité des cas l'électricité est vendue à Electricité de France mais il peut s'agir également d'une régie locale de distribution d'électricité. L'énergie solaire thermique est récupérée par des capteurs solaires installés le plus souvent sur le toit, inclinés à 45°, et de préférence plein sud. Un capteur se présente sous forme de coffre rigide et vitré au sein duquel une plaque et des tubes métalliques noirs (absorbeur) reçoivent le rayonnement solaire pour chauffer un liquide caloporteur. 

- Un Chauffe-Eau Solaire Individuel ( CESI ): le caloporteur transmet sa chaleur à l'eau sanitaire en passant dans un échangeur thermique en forme de spirale. Alors qu'il a cédé sa chaleur, il repart vers les capteurs où il sera de nouveau réchauffé. L'eau chaude sanitaire est stockée dans le ballon auquel on peut adjoindre un dispositif complémentaire (résistance électrique ou deuxième échangeur thermique relié à une chaudière traditionnelle au gaz, au fioul ou au bois) permettant de pallier à un défaut d'ensoleillement.
- Un Système Solaire Combiné (SSC ) : comme son nom l'indique, le Système solaire combiné, associe chauffage de l'eau sanitaire et
chauffage de l'habitat. En plus de réchauffer l'eau sanitaire, le caloporteur transmet sa chaleur au réseau d'eau de chauffage également stockée dans un ballon et toujours par le biais d'un échangeur thermique. C'est ensuite l'eau de chauffage qui circule dans les radiateurs pour réchauffer l'air ambiant. Là encore, il convient de conserver une chaudière classique pour prendre le relais en cas de besoin.