En France, dans une immense majorité des cas, l'isolation thermique des bâtiments en général et des habitations en particulier est réalisée par un doublage intérieur des murs. Peu de gens connaissent l'isolation par l'extérieur qui, pourtant, possède de nombreux avantages...
- En doublage par l'extérieur, la surface est perdue sur la rue ou sur le jardin, pas sur le(s) logement(s).
Un doublage isolant, pour être un minimum efficace, prend minimum 8cm. En plaque de plâtre, sur une pièce de 9m², cela représente environ  - 0,72m² de surface perdue si tous les murs sont isolés.
-L’isolation par l'extérieur permet de mieux réguler les ponts thermiques à l’intérieur de la maison, l’isolant recouvrant alors l’ensemble du logement et protège parfaitement des variations climatiques.
-

3 solutions techniques :
-Enduits minces ou hydrauliques : les enduits minces sont composés généralement de polystyrène expansé complété par un enduit armé d’un tissu de fibres de verre et d’un enduit de finition. Le polystyrène est soit collé à la paroi, soit fixé de manière mécanique quand l’hypothèse précédente ne peut être appliquée. L’enduit hydraulique est projeté sur la paroi. Cette technique est meilleure à l’entretien et plus aisée à mettre en place dans les zones urbanisées.
- Bardages rapportés ou ossatures recouvertes de parement extérieur: l’isolant - polystyrène, laine de roche, laine de verre ou autre - est fixé au support puis accueille un parement (pierre mince, bois, ardoises, bardeaux, PVC, etc.) ou ces deux parties sont déjà pré-montées en usine et il ne reste alors plus qu’à les fixer aux parois. Dans ce dernier cas, l’aspect esthétique final de la façade est à prendre en compte en amont. Enfin, ce système permet d’assurer, en une seule opération, l’isolation et l’étanchéité.
- Mortiers renforcés par des particules de produits isolants (billes de polystyrène expansé, vermiculite...), appliqués en trois couches. Ce seul mortier n’est pas suffisant et n’a pas les mêmes capacités d’isolation thermique que les deux hypothèses précédentes. C’est pourquoi il est utilisé la plupart du temps en complément d’une isolation intérieure. Si vous possédez donc déjà une habitation isolée, vous pouvez la renforcer en utilisant ce type de mortier.
- Dans le cas d'une isolation par l'extérieur, toute la masse des murs fait partie du "micro-climat" intérieur grâce à l’inertie thermique.
Dans le cas d'une isolation par doublage, les pièces sont comme "dans un thermos". Si on met du froid dedans, ça reste froid, si on met du chaud, ça reste chaud.